Pause et reset…

palermo-4217376_640Après cette période difficile pour tout le monde, après de nombreuses lectures, pas toutes chroniquées, faute de temps et d’énergie, je vous laisse jusqu’au 20, date à laquelle ma rentrée se fera sur un roman éblouissant, merveilleux, bien qu’il ne soit pas de tout repos pour l’esprit et pour le cœur.

Je me mets en pause avant un séjour en Sicile, avec l’écriture d’Andrea Camilleri dans la tête et la bande son du Parrain quand je croiserai l’Opéra de Palerme ou en visitant Corleone. Mais pas que. De multiples rendez-vous au retour, et cette pause courte sera le « reset » de la lectrice. J’ai pris un peu d’avance, et dès le 20, donc, il y aura à nouveau quelques articles, un peu plus espacés, peut-être, je n’en sais rien…Ce sera selon mon énergie. Je vous embrasse toutes et tous, vous qui continuez à me lire. Chant sicilien pour encourager les chevaux sur les aires de battage. Videmu e ciao a prestu !

POST SCRIPTUM EN COLÈRE….

Voyage en Sicile tombé à l’eau en cours de route…Je ne peux pour le moment qu’en rêver. Vols avancés, déplacés, reportés, séjour raccourci ou prolongé, ça change tous les jours…Voyage annulé, voilà ! En attendant peut-être mars? Si tout va bien? Donc il se peut, le temps que je digère, que vous me retrouviez ici plus tôt que prévu. 

Vacances

Je m’absente une semaine, j’ai décalé un peu mes publications afin de pouvoir répondre – si par bonheur j’ai quelques visiteurs commentateurs – car où je vais la connexion sera très aléatoire. J’ai quand même publié mon post sur « Tourbillon » (Gallimard/la noire ), un grand roman, vraiment et j’espère qu’il trouvera un beau lectorat. Quant à « Solak » (Le  Rouergue noir ), je serai déjà rentrée, mais c’est aussi un formidable roman noir. On en reparlera, j’espère.

Voilà. Court séjour sur l’Aubrac, j’en ai rêvé durant tous ces enfermements ( comme de la Bretagne, mais on verra plus tard, un peu loin pour une semaine ).

À bientôt !

En mode OFF

Pour aborder la rentrée littéraire de l’automne, j’ai besoin d’une pause. La chaleur intense invite à rester au frais et à lire. Aussi je vous laisse un peu pour aller me promener ( oh, rien d’exotique, petit séjour dans le Morvan, petit tour plus tard près de Marseille ), et pour lire sans écrire ( ben oui, c’est ça le plus difficile ! ) Les vacances, les vraies, seront hors saison peut-être. Peut-être car on ne peut jamais dire de quoi demain sera fait. C’est pourquoi je m’en vais vous laisser quelques semaines, sauf s’il me vient quelque chose d’ici là, un texte, une histoire, un clin d’œil, une image…J’avais prévu de vous raconter deux choses vécues depuis mai, n’y suis pas arrivée, alors je vous dis juste bonnes vacances, et lisez !

Enfin une chanson, une ambiance, Calexico, muy caliente, un groupe qui me fait voyager avec son plus grand succès « Crystal Frontier » ( et parce que côté lecture, je suis au Mexique…)

Bonnes vacances à tous ! 

 

En vacances : Montréal, ma fille et un mariage

Je suis partie il y a une semaine et pour deux autres à venir, pour des vacances – bien méritées je trouve –  au Canada, à Montréal pour enfin retrouver ma fille partie depuis le printemps 2017, et la marier avec son amoureux canadien. Je ne sais pas si j’aurais le temps de lire et surtout d’écrire.

 

Je crois que je vais profiter de ces retrouvailles, de ce pays inconnu qui m’a souvent fait rêver en lisant. Pourtant, je ne veux pas laisser le blog en sommeil, aussi je repartagerai un ou deux livres chroniqués ici et qui en valent la peine. Ceci dit, peut-être trouverai-je le temps de proposer une nouveauté, possible, on verra bien.

Après un printemps et un été assez moches occupés à chasser le crabe et à tenter de garder le sourire, ce voyage ( le premier aussi long et lointain de ma vie ) est surtout important pour les retrouvailles avec ma fille.

J’emmène avec moi « Taqawan » qu’on m’a offert, et un gros polar, et des nouvelles, et puis David Joy et puis l’essai sur Miller de ma copine Valentine…si j’ai le temps entre la contemplation des forêts pourpres et or et des lacs silencieux quand nous visiterons le Québec. Et le bonheur de retrouver ma fille qui va occuper un maximum de temps.

 

Vacances !

Bonjour à toutes et tous,

Je m’absente de ce dimanche, jusqu’au samedi 26. Mon prochain post paraîtra le 22, donc ne vous étonnez pas si je ne réponds pas à vos éventuels commentaires, je le ferai à mon retour.

Je vous dis juste que le petit livre dont il sera question est un petit bijou, un condensé de bonheur, en tous cas il l’a été pour moi.

À bientôt !