En pause

SAM_4144Période un peu compliquée. Des impératifs personnels m’accaparent et me freinent dans mes lectures( hélas, dirais-je, parce que ça me gâche un peu le beau livre que je lis ces jours ). Par ailleurs – chose inévitable parfois, par phases – je m’interroge sur le sens de ce blog, sur son opportunité. J’en ai déjà discuté en off avec mes meilleurs amis ici ( oui, j’en ai de très bons et très sûrs ) . Il se peut que d’ici quelques temps, une partie des parutions soit rendue privée ( tout ce qui serait hors sujet littérature ), mais je n’arrive pas à me décider, sachant que bien peu de choses très personnelles sont dites ici. Affaire à suivre. Ensuite, il y a des univers livresques desquels il est difficile de sortir, comme cet extraordinaire « Plateau », il faut que les images s’estompent, que les voix se taisent, pour laisser place à d’autres.

J’ai commencé plusieurs livres qui me sont tombés des mains, peut-être un peu à cause de ce beau Bouysse. Je ne vous en cite qu’un, « Wonder lover » de Malcolm Knox, très déçue parce que chouette sujet, mais quelle écriture ennuyeuse… j’ai laissé tomber. Plus deux autres.

Ma prochaine chronique portera sur un petit bijou – je peux déjà le dire après quelques chapitres – je pense en fin de semaine. Entre les choses ennuyeuses de la vie, je m’oxygène au jardin et rencontre mes amies, comme demain où un grand moment de plaisir se profile, et j’en ai besoin.

Quelques jours de vacances…

cep-337653_640 mushroom-219699_640 blackberries-263313_640Je ne serai pas active ici durant une semaine au minimum. Je dis « vacances », mais c’est juste une mise en stand by; peut-être que cette année, nous ne partirons pas ou peu. Je suis en train de lire « Confitéor » de Jaume Cabré et je pressens le très très grand livre, après 100 pages savourées, si tout est du même tonneau – 770 pages -, ça va être bon. Mais lecture difficile, qui demande paix et concentration, constance et longues heures de chaise longue. Au milieu des invitations en retard qu’on tente de rattraper, les repas avec les amis, les gens venus de loin pour l’été auxquels on se consacre, pas simple; mais à chaque chose son temps et sa place. J’ai aussi envie d’aller aux champignons, les mûres sont à point pour les tartes et les confitures… Je serai de retour peut-être plus vite que prévu, je glisserai peut-être un poème, une chanson, une petite vidéo d’humeur…
A bientôt !