Vœux 2017

Vous tous, fidèles lecteurs- suiveurs, ou gens de passage, je vous souhaite une belle année 2017, et qu’elle vous apporte tout ce qui vous est nécessaire à vivre, à rêver, à rire…Et donc à lire ! Merci de votre présence encourageante. Mes ami(e)s les plus proches ici, j’ai décidé pour ma part de sauver les facteurs alors vous recevrez du courrier pour ces vœux. Pour moi, beau début d’année, parce qu’on m’a offert ce livre ! .Alors, on commence l’année avec le Boss ! Bises à vous tous !

Afficher l'image d'origine

Le Temps Passe mais « The River » est intemporelle, par Evelyne Holingue

Amis de ce blog,  je partage un article dont Evelyne m’a dit qu’elle avait pensé à moi en l’écrivant. Beau gage d’amitié, et au fond signe que nous nous connaissons assez bien à travers cette relation écrite pour savoir ce qui nous fera plaisir. Merci, Evelyne, du fond du cœur.

Source : Le Temps Passe mais « The River » est intemporelle par Evelyne Holingue

Superbe article qui me touche ce matin, je le partage donc ici . La même réflexion que toi, Evelyne, sur l’âge, sur ce qui lie les gens les uns aux autres, comme entre autres, des musiques, des chansons, des textes, et un Bruce Springsteen que nous nous plaisons à penser immortel, parce que ce sera une de ces personnes qui quand elles disparaissent, emmènent un bout de ce que nous sommes. Merci de ce partage, parce que je ne sais pas si j’aurai la chance un jour d’entendre Bruce chanter « The River » sur scène, une chanson que j’aime sans doute autant que toi. Je t’embrasse.

 

Un peu de musique ?

musical-instrument-653895_1280

Mini playlist made in USA :

Neil Young , et des masses de souvenirs

Un petit tour à Woodstock ? Les Who, des franges et du son 

Nostalgique ? D’un autre temps ? C’est vrai, mais j’assume !

Mais aujourd’hui, il y a notre Boss, dont les chansons nous font battre le cœur plus fort, et en mesure, un sourire aux lèvres ou les yeux humides; j’ai choisi l’option sourire !

The Boss, c’est bien au réveil…

Je l’entends en sourdine quand je lis les auteurs de son pays, avec des personnages semblables à ceux dont il parle dans ses textes. Une très grande voix de l’Amérique. 

Et cette vidéo, qui fait se sentir moins seul, un de ces matins où la radio lâche la haine et l’intolérance qui empoisonnent notre société, à flots dans nos oreilles. 

Des sourires et du partage, une communauté… : Dream, baby, dream…

Site officiel :

http://brucespringsteen.net/